FLEUVE ÉTERNEL

(Soleil d'après=midi - peinture de Lawren Harris )

Ô fleuve éternel 


miroir du soleil

incompris des enfants


qui jouent dans tes eaux



réponds donc au défi

que je te lance hardiment

en cette heure solennelle !



Toi que je rêve la nuit


que je respire le jour


​porte moi aujourd'hui


comme fétu de paille


loin des terres arides 



embarque moi vite

dans l'irréversible élan


de ton grand voyage 



pousse moi furieusement


jusqu'à l'extatique rencontre


de tes horizons fébriles !



Ne suis-je donc pour toi


qu'un autre humain

de ces marins fous


aux secrets lumineux

troublé par ton courant


profond et large ?



Ton appel me révélera-t-il


la beauté de ta vague ?



Afin que tout en moi


incarne allègrement

cette vie sans frontières

qui baigne en ton sein 


que je sois à jamais perdu


dans ton immensité bleutée



​que ta marée monte enfin


et me remplisse de ta grâce !






  Françoys Lamothe


POÉsie