Françoys Lamothe


POÉsie




LES POÈTES

Ils sont fous, ils sont durs

magnanimes, indigents

la plupart d’entre eux

ont couché sur les bancs


de la soupe populaire

une maigre pitance

pour leurs pages encaissées

est la seule redevance


ils cachent leurs pinceaux

aux fonds des tiroirs

ils perdent leurs plumes

dans les cafés, dans les bars


ils ferment la porte

aux plaisirs de la raison

et s’isolent d’eux-mêmes

pour ne voir que le fond


des êtres et des choses

qui partout les entourent

dont l’essence cachée

secrètement ils savourent

(Madame Ginoux - peinture de Paul Gauguin)