Françoys Lamothe


POÉsie




UN TROU DANS LE DÉSERT

​Tu t'es libéré hardiment

​​​

​​du vaisseau de ton enfance


en sautant par dessus bord



décidant de braver seul 

l'éternelle tempête

du chagrin maudit



prenant une chance

sur les flots agités

de tes espoirs nerveux



mais après tant de vagues


balloté jusqu'au coeur


de l'océan du malheur


de la folie et de la terreur


​tu comprends bien

qu'aucune grâce spéciale


ne viendra te sauver


jamais tu ne verras


apparaître le bateau 


de la divine providence


qui pourrait te ramener


de l'ivresse du large


 

jamais tu ne pourras apprécier


les jardins lumineux et fleuris


de la complicité amoureuse



ou la satisfaction profonde


du devoir accompli



ou ne serait-ce que l'ébauche 


d'un grand rêve de vie



il semble même certain

que les brumes du dépit

te cacheront toujours obstinément

les rives apaisantes

d'une quelconque joie de vivre



alors finalement je me dis


que comme destin solitaire


tu aurais peut-être mieux fait


de suivre la voie sèche


des grands désespérés


qui échouent sur terre


leurs fragiles esquifs


pour aller se creuser


comme abri contre le néant


un trou dans le désert





(La perte de la virginité - peinture de Paul Gauguin)