Françoys Lamothe


POÉsie




Cette nuit   je meurs pour renaître

je me dévore​   me féconde   et me regénère

alors mon esprit s’étire   au-dessus de vastes terres

et je me propulse très vite   à travers l'atmosphère

jusqu'au fond du système solaire   au delà de l'éther


​​jusqu'aux vertiges infinis   des ultimes frontières


où je danse sur le rythme   de la musique des sphères


où je redeviens de tout temps   de tout univers

englobant en moi   les trésors et les mystères


de tous les êtres éphémères


de tous les mondes imaginaires


à jamais créés et découverts


​​

     VERS LES ASTRES

(et autres lieux de grandeur et de beauté)